Après un focus sur le travail en groupe sur Radarly et un sur la mise en place en temps réel d’une campagne RP 2.0 auprès de ses meilleurs influenceurs, nous continuons notre série des How To Radarly avec un sujet qui ravira tout particulièrement nos amis les Community Managers : la veille des pratiques Social Media de ses concurrents et l’identification de leurs Best Practices. Car ces dernières ne sont pas universelles; elles dépendent du secteur d’activité, du médium employé et surtout de ses communautés. Il est donc essentiel d’avoir une vision claire de ce qui est fait dans son environnement concurrentiel.

Alfred est Community Manager pour une grande marque de deux-roues. De la sportive au scooter de ville en passant par des roadsters, tous les modèles dont il est chargé de monitorer l’image ont des concurrents directs – et Alfred les retrouve à chaque grand évènement. Justement, il se tient prochainement un grand salon d’automobile public auquel la marque tiendra un stand. Alfred est chargé de rédiger une recommandation d’opération Social Media optimale pour ce salon, sur la base des metrics enregistrées lors de la précédente édition.

D’expérience, les salons sont des moments très intenses en terme de mentions d’une marque sur le Web social : les internautes évoquent souvent le stand, les produits présentés, les annonces de l’entreprise, comparent des concurrents, etc… Il est donc courant pour les marques de canaliser ces débats autour de call-to-action ou de jeux-concours, mais comment retrouver les meilleures initiatives ?

L’onglet « Benchmark » de Radarly permet d’analyser en détail les pratiques de vos concurrents sur le Web social et de comparer leurs résultats avec les vôtres. Vous pouvez y ajouter vos différents concurrents, par catégorie, et pour chacun d’entre eux décider de suivre autant de comptes sociaux Twitter, Facebook et de flux RSS que nécessaire.

Configuration comptes sociaux concurrents

La page Benchmark permet à Alfred de contrôler quotidiennement les actions de ses concurrents sur le Web social, et de produire un reporting concurrentiel hebdomadaire en exportant les différentes metrics proposées. L’ensemble de ces résultats concernent une période redéfinissable : Alfred décide donc d’isoler les deux semaines durant lesquelles s’est tenu le précédent salon – de manière à ne considérer que les tendances spécifiques à cet événement exceptionnel.

Sélecteur de période Radarly Benchmark

Une fois la bonne période sélectionnée, le Community Manager peut analyser les résultats de ses concurrents et l’évolution de leurs métriques de performance social media. Alfred cherche le meilleur moyen d’inciter ses communautés à prendre la parole sur leur vision de la marque telle qu’exposée au salon : il espère en tirer des insights pour des prochains salons et que l’initiative soit relayée dans quelques médias. Pour se faire, il regarde quelles marques ont enregistré de bons résultats lors de la précédente édition:

Extrait de metrics sur Facebook, Twitter et Blogs

Il constate alors, dans la catégorie « motos » de sa veille, que Honda a particulièrement bien performé sur la période étudiée : 3% de followers gagnés, un taux d’engagement en hausse de presque un tiers, et deux fois plus de mentions dans les blogs et médias que d’ordinaire. Suzuki ou Kawasaki, en revanche, n’affichent pas de très bons résultats. Alfred va donc étudier avec intérêt l’activité des comptes sociaux de Honda, pour essayer de comprendre d’où viennent ces résultats.

Performances Honda

Dans l’onglet « Détails », Alfred a accès à toutes les statistiques détaillées de l’activité de Honda pendant le salon. Il s’aperçoit alors que sa communauté est majoritairement présente sur Facebook, mais que Twitter concentre tout de même les efforts de Community Management – ce qui semble payant, puisque les retombées spontanées sont presque exclusivement constituées de tweets. De plus s’il constate, sans surprise, que les publications de la marque ont augmenté de 67% pendant le salon, il s’aperçoit que plus de la moitié d’entre elles sont des images.

Répartition des publications dans le temps

Alfred s’intéresse ensuite à la répartition des publications dans la semaine. Honda publie exclusivement durant les horaires de bureau. Le gros des tweets de la marque sont postés en fin de semaine, autour du jeudi, entre 10h et 16h. Pour Facebook en revanche, les publications ont lieu de manière plus égale au cours de la semaine: surtout pendant l’après-midi, avec un gros pic les lundis à 16h. Ce sont autant de comportements qu’il est utile de connaître et d’imiter, s’il s’avèrent productifs.

Enfin, Alfred termine son étude par une analyse qualitative des verbatims utilisés par les différents participants au salon. En affichant l’intégralité des publications de ses concurrents, il peut rapidement voir s’il s’agit d’un jeu-concours, d’une série d’annonces ou bien d’une campagne spéciale autour du salon. Radarly offre donc au Community Manager tout un panel de metriques permettant d’observer les activités des concurrents sur le Web social et leur impact, afin de se situer dans un milieu concurrentiel et de retrouver les best practices de son secteur d’activité.

Dans le cadre d’un salon de l’automobile, il semble donc qu’il faille avant tout privilégier Twitter – qui implique peut-être mieux les visiteurs du salon – et la publication d’images. En l’occurrence, l’étude a révélé qu’Honda présentait en exclusivité de nouveaux modèles durant le salon, avec en parallèle une campagne de viralisation via le hashtag officiel de l’évènement. Une Best Practice qu’Alfred ne manquera pas de recommander.

flux des commentaires Pas de commentaire »

No comments yet.

Leave a comment

© Linkfluence2017, Mentions Légales / fr