La COP21 vient de se terminer avec un accord universel pour le climat adopté par les 195 États participants. Une belle victoire pour tous les acteurs présents au Bourget, mais aussi pour ceux qui se sont massivement engagés online pour un vrai changement. Les réseaux sociaux donnent aux citoyens et à la société civile les moyens de faire entendre directement leur voix et de peser sur les décisions. Ce pouvoir nouveau interroge le positionnement des institutions face à leurs publics. Concrètement, il appelle de véritables innovations en communication publique. Pendant toute la COP21, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a utilisé Radarly pour expliquer et raconter la mobilisation des internautes.


COP21ministère1

Géolocalisation : Radarly dévoile des milliers de conversations géolocalisées aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou encore en Inde. Enjeu international par excellence, le réchauffement climatique génère une mobilisation à l’échelle du monde entier.


cop21ministère2

Influenceurs : Si trois chefs d’Etats dominent le TOP 5 des influenceurs social media des 10 premiers jours de l’événement ils y cohabitent avec… Leonardo Di Caprio et le chanteur espagnol Alejandro Sanz. Les vedettes s’intéressent désormais à des sujets aussi institutionnels que la COP21 : une belle opportunité pour les communicants, à condition de maîtriser leur langage.


COP21ministère3

Images : Le web social n’est plus seulement le terrain des mots. Avec Instagram, les visuels sont devenus centraux dans l’expression des internautes. Générateurs de viralité, ils offrent à tous les citoyens un puissant moyen d’impacter les consciences et de faire bouger le débat.


cop21ministere4

Conversations : Que dit le web social à propos de la COP21 ? L’analyse automatique de Radarly met en relief les mots-clefs et les hashtags les plus utilisés dans le débat online. Au coeur des conversations, les problèmes comme les solutions sont débattus avec ferveur.


COP21ministère6

Thèmes : Et si les réseaux sociaux proposaient leur champion parmi les énergies renouvelables ? Très clairement, les internautes préfèrent le solaire, une solution mise en valeur par Narendra Modi avec son projet d’Alliance Solaire internationale dévoilé au tout début de la Conférence.

Les citoyens ne se contentent plus de recevoir et d’apprécier (ou non) les messages des pouvoirs publics diffusés via les canaux traditionnels. En plus de rendre directes les relations entre institutions et citoyens, le web social a donné la parole à ces derniers. Pour cette COP21, l’enjeu digital de la communication publique était moins de déclencher la mobilisation que d’encourager et de faciliter celle lancée par la société civile connectée. Mission accomplie pour le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie !


flux des commentaires Pas de commentaire »

No comments yet.

Leave a comment

© Linkfluence2017, Mentions Légales / fr