Le référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne aura lieu de 23 juin. Mais qu’en dit déjà le web ? Nous avons mené l’enquête avec Westminster Advisers et Nick Anstead de la LSE.

Le débat occupe actuellement presque tout l’espace politique. Or, le web n’est plus seulement une caisse de résonance. Analyser comment des groupes s’expriment et interagissent apporte une autre compréhension des enjeux. C’est pourquoi nous avons exploré les communautés politiques en ligne et leur opinion sur le « Brexit ». Notre étude prend également en compte l’influence des sites au sein de ces communautés.

Qu’en retenir ?

Sur le web politique britannique, le « Brexit » l’emporte sur le « Remain ».

A l’instar des sondages d’opinion traditionnels, le « Brexit » et « Remain » se partagent quasi également les voix. Cependant, le « Brexit » gagne la bataille de la visibilité : 47% des sites sont en sa faveur, contre 45 % pour Remain.

http://i2.wp.com/politicalweb.co.uk/wp-content/uploads/2016/06/GRAPH-2-hd-2.png?w=1100

Les opinions sont polarisées dans les communautés politiques, la plupart prenant position sans équivoque. L’extrême gauche et le centre droit sont les plus divisés.

Alors que le parti Conservateur souhaite rester dans l’UE, notre étude montre qu’en ligne, 57% du centre-droit n’y est pas favorable. Ces derniers vont à l’encontre de la position officielle et dévoilent la division interne au parti.

Le « Brexit » s’appuie sur des supporters convaincus, le « Remain » sur des supporters influents.

La droite, l’extrême droite, l’extrême gauche, les libéraux et le centre-droit constituent le groupe du « Leave ». Ils sont beaucoup plus convaincus lorsqu’ils expriment leur position. Du côté « Leave », les militants surpassent largement en nombre les sympathisants (40% vs 7%), défendant leur conviction corps et âme, tandis que leurs homologues supporters du « Remain” adoptent une position plus modérée (26% vs 19%).

http://i2.wp.com/politicalweb.co.uk/wp-content/uploads/2016/06/GRAPH-5-hd-2.png?w=1100

Cependant, les « Remain » sont plus influents : dans le top 30 des sites les plus influents au Royaume-Uni, 18 sont pour Remain, 4 contre. De plus, le score d’influence moyen des sites pro Remain est de 40, tandis que pro Brexit ne fait que 29. La campagne Remain peut donc atteindre une audience plus large naturellement.

Explorez la carte interactive et lisez la suite de l’étude sur le site de l’Observatoire du Web Politique Britannique !

N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir comment nos services peuvent aider votre marque.

http://www.lemonde.fr/assets-redaction/inter/brexit/Brexit.gif

flux des commentaires Pas de commentaire »

No comments yet.

Leave a comment