Vous trouverez ci-dessous notre dernière note relative à la présence de la crise antillaise sur le web social. Comme le font intelligemment remarquer les commentaires sur le site www.caribcreole1.com, alors que le mouvement continue son action, le web social suit les événements mais avec une intensité moindre et des conversations moins nourries. L’agenda médiatique continue sa course à l’actualité et les mouvements protestataires profitent aujourd’hui d’une couverture moindre que celle qu’ils ont pu connaître il y a quelques semaines. Nous resterons évidemment attentifs dans le futur à l’actualité de l’Outre-mer et reprendrons la publication de cette note si cela se justifie. Rappel des faits Après la levée de la grève générale en Guadeloupe, le collectif LKP a continué d’œuvrer en faveur des Guadeloupéens. En effet, depuis le 26 février 2009, de nombreuses entreprises cèdent face aux mobilisations des habitants et signent l’accord « Jacques Bino ». D’autres grèves sont encore en cours pour l’application de l’accord et Elie Domota mentionne la possibilité de reconduire la grève si les Guadeloupéens ne parviennent pas à leurs fins. En Martinique, tout comme en Guadeloupe, les entreprises déficitaires sont aidées financièrement pour surmonter la crise. Un plan de relance du tourisme a également été entrepris. Après la signature des accords, les Martiniquais restent vigilants quant à l’application des baisses des prix. Sur l’île de la Réunion, le Cospar a obtenu la signature d’un accord sur la diminution des prix, mais le préfet a rejeté la proposition faite sur les salaires. Des employés se sont mobilisés pour faire pression sur la préfecture. Mayotte devient le 101e département français le 29 février et les Mahorais s’en voient ravis. Points clés: - Guadeloupe : un LKP toujours mobilisé - Martinique : les Martiniquais relativement méfiants - Ile de la Réunion : des accords commencent à prendre forme - Guyane : accord signé sur la baisse des prix - Saint Pierre et Miquelon : réponse de la ministre de l’intérieur - Mayotte : 101e département Français 0903 Crise antillaise un mouvement actif, une couverture médiatique en baisse

flux des commentaires Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.