Expertise

5

17 juillet 2015

Instagram, nouvelle marketplace du luxe

400 millions : c’est le nouveau nombre d’abonnés annoncé par Instagram. Rachetée par Facebook en 2012, l’application est devenue un média social majeur, tout en continuant à innover. En juin dernier, elle lançait de nouveaux formats publicitaires permettant de diriger les utilisateurs vers un formulaire de contact, un app store ou encore une plateforme e-commerce. Le visual web est un espace business à fort potentiel, bien au-delà de la seule visibilité des marques. Une opportunité à saisir pour l’industrie du luxe ? Linkfluence répond à la question avec une étude exclusive.

Plus de 2,5 millions de posts par mois : le luxe est une thématique majeure pour Instagram, au niveau de sujets aussi conversationnels que le food ou le football. En volume de publications, le réseau social de photos se situe loin devant la blogosphère des spécialistes du luxe. Tous les mois, Chanel, Dior, Prada, Hermès ou Gucci y sont cités plus d’un million de fois. Pour les marques du secteur, Instagram est un nouveau terrain d’expression. Leurs produits bénéficient aussi de la plateforme avec des gains majeurs de visibilité.

Instagram luxe

Et, la conversation ne se limite pas aux marchés nord-américains ou ouest-européens. Parmi les villes les plus actives, on trouve Moscou, Bangkok, Jakarta, Dubaï ou encore Tokyo. De même, les internautes à  l’origine des publications sur le luxe sur Instagram ne sont pas uniquement des femmes : on compte près d’un tiers d’hommes parmi eux ! Les profils consommateurs sont divers eux aussi. Des Instagramers affichent leur #SaudiStyle – un mode de vie luxueux se réclamant de la péninsule arabique – tandis que d’autres s’adonnent à la photographie de montres en très gros plan : le #WatchPorn.  

Avec leurs clichés en ligne, ces internautes prennent part à la construction des marques de luxe et au développement de leur brand equity. Toutefois, les entreprises du secteur n’ont pas perdu la main, bien au contraire. Les comptes Instagram qui génèrent le plus de viralité sont ceux de Dior, Prada ou encore Dolce & Gabbana. Avec plusieurs millions d’abonnés, leurs posts atteignent systématiquement des dizaines de milliers de likes. Ils diffusent les images de leur égérie et de leurs campagnes mais aussi de leurs… produits.

Social data intelligence - demande de démo

La viralité n’est plus seulement un enjeu marketing, elle se transforme en possibilité commerciale très concrète. Certains utilisateurs d’Instagram l’ont déjà bien compris. Plus d’ 1 publication sur 4 en rapport avec le luxe sur le réseau relève de la vente en ligne, le plus souvent par des particuliers ou des micro-retailers. S’appuyant sur des hahstags très utilisés, ils exposent les produits en leur possession et affichent leur numéro WhatsApp ou Line pour être contactés par de potentiels acheteurs. Si les marques n’ont pas encore pu en profiter, les évolutions récentes d’Instagram – associées à leur succès auprès de ses utilisateurs – leur donnent la possibilité de le transformer en puissante marketplace du luxe.

 

Découvrez l’intégralité de l’étude.

Mis à jour le 28/09/2015

Retour Aux Articles
Vous devriez aimer

Apprenez en plus sur votre marque