Au moment de sa fondation en 1983, Oney portait  le nom de “Banque Accord”. Filiale du groupe Auchan, elle vise à gérer la monétique et le crédit en magasin. Sa présence à l’international se développe progressivement au rythme d’un pays par an, depuis son siège lillois.

Depuis 2010 et un plan de diversification d’activité, elle élargit son offre de paiement au crédit, à l’assurance et à la distribution. En 2016, année où elle connaît une fulgurante croissance de 17,5%, “Banque Accord” devient “Oney” ; et c’est aujourd’hui le leader du paiement fractionné en France, où travaillent ⅓ de ses 3000 employés. Ses 8 millions de clients sont présents dans 11 pays.

Antoine Choquart, son responsable Social Media, affirme réaliser quotidiennement des actions de Social Listening.

 

 

L’e-réputation au coeur des préoccupations 

Chez Oney, une banque à projection internationale qui se veut différente et innovante, le Social Media constitue un pôle crucial. Avec la multiplication des échanges sur les réseaux sociaux, il convient de faire passer au premier plan la surveillance de son e-réputation.

Établir cette priorité permet à toute marque d’anticiper les événements pouvant impacter son image, en bien ou en mal, et de réagir en conséquence. Antoine Choquart le dit bien :  » Dans mon métier, le social listening est une évidence.« 

 

Les trois commandements d’Oney pour gérer son e-réputation

Oney met un point d’honneur à assurer une satisfaction-client optimale et multicanale sur les réseaux sociaux. Ses trois piliers pour y parvenir ?

Tout d’abord, une vue englobante de tout ce qui se dit de positif ou négatif sur Oney en ligne.

Ensuite, la proximité avec les ses consommateurs, notamment en sachant répondre aux demandes et commentaires de toute sorte.

Et enfin, un rendu fidèle de l’image que reflètent d’éventuels futurs partenaires sur les réseaux sociaux.

 

oney-social-listening-quote

 

Existait-il alors une solution permettant à Oney de surveiller et gérer l’e-réputation de sa marque, dans une observation scrupuleuse des trois piliers précédemment cités  ?

 

Le Social Listening au service de la e-réputation

En tant que banque moderne qui se veut proche de ses clients, Oney connaissait précisément ses besoins en termes d’e-réputation. Pour la périodicité, l’entreprise devait pouvoir compter sur un suivi extrêmement régulier de ce qui se passe sur les réseaux sociaux, et réaliser des rapports internes, hebdomadaires ou mensuels.

Linkfluence est donc logiquement devenu le partenaire Social Listening d’Oney, car, grâce à l’exhaustivité de la data fournie par Radarly, la marque a enfin pu mettre en place une véritable méthodologie de veille sur les réseaux sociaux.

 

Radarly, l’allié idéal pour gérer l’image de sa marque en ligne

Pour ce faire, Oney utilise donc au quotidien Radarly, la plateforme social listening de Linkfluence.

Au fil des requêtes implémentées en son sein, Radarly fournit de nombreuses possibilités d’exploration et de personnalisation. Ainsi, chez Oney, les équipes ont accès et peuvent modifier les requêtes comme elles l’entendent. Antoine Choquart avoue passer toutes ses matinées à consulter les données captées sur le web. Bien entendu, si le besoin se présente, les équipes support de Linkfluence peuvent conseiller et établir des objectifs pertinents.

 

L’e-listening pour éviter les fuites dans les médias

En veillant de près l’e-réputation de sa marque, on dispose d’une maîtrise parfaite de ses opérations Social Media. Le jour de l’annonce de la nomination de la nouvelle directrice générale de Oney, Corinne Hochard, en est une preuve de plus.

Pour éviter toute fuite de sa nomination dans les médias, aussi bien sur les sites web, forums ou encore les réseaux sociaux ; Oney a développé un système d’alerte mails grâce à Radarly. Celle-ci notifie immédiatement les membres de la marque si quelque information venait à fuiter.

L’image de la marque était alors constamment encadrée et gérée de façon automatisée, permettant une plus grande marge de manoeuvre pour anticiper et offrir la meilleure réponse à une potentielle crise.

Envie de voir de plus près comment tout cela fonctionne ?

Social data intelligence - demande de démo

 

Antoine Choquart

Social Media manager

ONEY

 

Retour Aux Articles

Apprenez en plus sur votre marque